Biographie

JEAN BOGGIO est un Joaillier – Orfèvre français. Au niveau national et international, en 1988, les collectionneurs ont découvert ses bagues « Palais » lors de l’exposition « De main de Maître » présentée en 1988 au Grand Palais à Paris et au Japon.

Capture d_écran 2012-09-13 à 01.38.20

A partir de ses dessins d’enfant ou de ses rêveries, Jean Boggio a ensuite transformé pierres et métal précieux en jungles, bals, cours d’école, vanités, carrousels,…

Un univers créatif ludique, toujours surprenant.

jEAN BOGGIO - copieCONTEUR DE REVES, il a été invité par les maisons les plus importantes, chacune reconnue pour son histoire et son savoir-faire, tels Daum, Baccarat, Saint Louis, Raynaud, la faïence de Niderviller, la cristallerie de Portieux, Longwy, Haviland, Les héritiers, Roux Marquiand, Chopard, le Ritz – Paris, Air France. Porthault, Hermes, la ville de Lyon, les galeries Lafayette, la maison Charles, la maison Tisserant …

 

Son univers s’est ainsi décliné sur différents supports : cristal, verre, porcelaine, tapisserie, papier-peint, meubles. Reconnu mondialement, avec l’industriel taiwanais Francis Chen, ils créent la marque « Jean Boggio for Franz ». Dans une sorte de Compagnie des Indes inversée, de 2006 à 2012, il réinterprète les arts décoratifs chinois en valorisant le savoir-faire français et européen.

 

Il poursuit cet échange interculturel avec la Chine, de 2013 à 2014, en tant que directeur artistique de la marque chinoise TTF haute joaillerie.

Bracelet Lotus, TTF by Jean Boggio

En parallèle, il continue son travail de joaillier orfèvres avec son atelier basé près de Lyon ou de conteur de rêves avec des collaborations à quatre mains avec les maîtres artisans des grandes maisons telles que Tassinari et Chatel en 2013, NeoDKO pour une collection de papier-peint ou Pinton pour des tapisseries.

 

9185_l

En 2008, pour les 20 ans de l’ATELIER JEAN BOGGIO, la Réunion des Musées Nationaux a produit une exposition au musée Adrien Dubouché – Cité de la Céramique à Limoges dont le catalogue  Jean Boggio Voyage au pays des arts décoratifs, 1988-2008  fait référence.

En 2012, l’exposition JEAN BOGGIO ou le jardin extraordinaire au Musée Porzelaticon à Selb – Allemagne (ancienne Usine Rosenthal) a accueilli plus de 30 000 visiteurs en six mois, signe de la reconnaissance d’un langage créatif qui touche différentes cultures.

 

En 2014, avec TTF Haute joaillerie, pour célébrer les 50 ans de l’amitié franco chinoise, et l’année du Cheval, Jean Boggio fut commissaire et scénographe de l’exposition de bijoux et d’orfèvrerie : Contes et légendes du Cheval. Présentée à Paris – France puis à Shenzen – Chine les savoir-faire des deux continents ont dialogué avec les chefs d’œuvre de 50 français et de 50 chinois

En 2018, L’ATELIER JEAN BOGGIO fêtera ses 30 ans. A cette occasion, Jean Boggio souhaite valoriser l’artisanat et le savoir-faire : la vérité de l’art de la main.

 

BIBLIOGRAPHIE (sélection)

  • Les années 90 d’Anne Bony – Edition du Regard
  • Catalogue de l’exposition JEAN BOGGIO ou le jardin extraordinaire – Musée Porzelaticon à Selb – Allemagne
  • Catalogue de l’exposition JEAN BOGGIO Voyage au pays des Arts Décoratifs 1998 – 2008  – Musée de la Porcelaine de Limoge – Edition RMN 

COLLECTIONS PUBLIQUES

  • Musée des Arts décoratifs – Lyon
  • Musée de Fourvière – Lyon

Pour recevoir invitations, découvrir en avant première les nouveautés et être informé des actualités, nous vous invitons à vous inscrire à la enewsletter en cliquant ici.

 

JEAN BOGGIO Joaillier Orfèvre - France Marc Antoine Coulon Olivier Perpoint - copie 2

 

 

 

(Dessin : portrait de JEAN BOGGIO par Marc-Antoine Coulon

http://marc-antoinecoulon.fr

Photographies : ARCHIVES JEAN BOGGIO,ATELIER JEAN BOGGIO, MUSEE PORZELATICON, CHOPARD, HAVILAND, NEODKO, TFF HAUTE JOAILLERIE, TASSINARI ET CHATEL, BACCARAT, CONCORDE AIR FRANCE, TISSERAND, RITZ PARIS)

Publicités